Acheter en Asie est une étape qui peut-être compliquée à gérer quand on est novice en la matière.

Voici quelques conseils de base afin que vous réussissiez au mieux vos achats:

– il faut toujours réaliser un audit de l’usine pour s’assurer qu’elle existe. Faire des achats par internet ou par téléphone ne permet pas de vérifier le sérieux d’une entreprise.

– la culture chinoise étant très différente de la culture européenne, il vaut mieux privilégier un contact sur place qui s’occupera de traiter avec les usines. Ce contact peut-être décliné sous plusieurs formes:

  • une société de trading spécialisée dans la gamme de produits recherchée
  • un agent indépendant installé en Chine
  • une société spécialisée dans le contrôle qualité
  • un employé à temps plein ou à temps partiel de votre société

Ces différentes entités vous permettront d’avoir un contact sur place qui pourra dialoguer avec les usines, s’occuper du contrôle qualité et de la logistique. Bien entendu, ces entités ont tous un coût de fonctionnement mais qui est nécessaire pour s’assurer du bon déroulement des achats.

Il faut noter que ce coût est minime comparé à ce que vous pouvez perdre (en argent et en temps) si l’usine vous fait faux bond!

– il faut toujours refuser de payer une usine la totalité de la commande avant production. La méthode de paiement classique est x% d’accompte et le complément après production ou après chargement de la marchandise

– ne jamais payer un fournisseur par western union ou paypal. Ce genre de paiement ne permet aucune visibilité et aucune assurance de se faire livrer la marchandise